Histoire de corps

PROPOS RECUEILLIS PAR GABRIELLE LISA COLLARD

«Toute mon adolescence, je me trouvais différent des autres garçons et j’avais honte de mon corps. Ce problème de confiance m’a suivi jusque dans la vingtaine. Les réseaux sociaux ne rendent pas la tâche plus facile. Il est difficile d’arriver à s’aimer devant autant d’images de gars musclés et de commentaires négatifs sur les corps différents.

Il y a un an, je n’aurais jamais montré mon corps comme je le fais aujourd’hui. Dans la dernière année, j’ai appris à m’accepter tel que je suis et à m’assumer. Je veux être libre. Je ne passerai certainement pas toute ma vie à me cacher pour faire plaisir aux autres.

Ce manque d’estime touche beaucoup plus de garçons que vous le pensez. On devrait tous être fiers de notre corps, peu importe comment il est. C’est avec lui qu’on fait notre route. On doit être généreux et indulgent avec lui. C’est correct de ne pas être parfait. Il faut se laisser du temps. Le chemin est différent pour tout le monde.

Encore aujourd’hui, c’est un défi quotidien de m’aimer tel que je suis. Si on évaluait tous la portée de nos commentaires sur les réseaux sociaux, tout le monde serait bien mieux dans leur peau. C’est tous ensemble que nous pouvons changer les choses.»

Karl Hardy, 28 ans

Animateur, chroniqueur culturel et rédacteur (VRAK | ENVEDETTE)

@karl_hardy

À PROPOS       BESOIN D'AIDE       CONTACT       POLITIQUES

©BIEN AVEC MON CORPS / DESIGN PAR SCHMAK DESIGN

Share This