Histoire de corps

PROPOS RECUEILLIS PAR LA GANG DE BAMC

«Je me trouve beau… mais!

S’il y a une chose dont je suis certain dans la vie, c’est que je me trouve beau… mais il y a un «mais».

Avant tout, il faut savoir que je suis un homme atteint d’une forme rare de nanisme, ne faisant donc clairement pas partie des standards de beauté imposés par la société. Cette prémisse étant faite, je me trouve beau… mais.

Je ne fais pas partie de la norme, et c’est correct. Vous n’êtes tout simplement pas habitués à ça. Vous ne voyez pas en moi un objet de convoitise, un flirt potentiel, une bonne première impression, car vous avez appris à regarder la beauté sur un spectre restreint. Mais je ne peux pas (et ne veux pas) vous en vouloir pour ça.

Je me trouve beau, car j’ai grandi avec ce corps. J’ai dormi avec ce corps, j’ai touché pas mal toutes les parties de ce corps, je l’ai scruté à la loupe, ce corps, et j’y ai pris goût. Je n’ai pas eu le choix de l’aimer. J’ai une maudite longueur d’avance sur vous sur comment aimer le corps qui m’a été donné.

Debout devant le miroir, nu ou habillé, je contemple chacun de mes angles et je découvre mon potentiel. Je rêve secrètement d’être enfin la saveur du mois, d’être désiré pour ce que je suis, extérieurement parlant. Devant mon miroir, je me mets à croire que ça peut être vrai. Je suis en admiration, sans être narcissique, devant ce que je peux offrir. J’ai appris à l’aimer, à lui accorder de l’importance, à le sensualiser.

Je me trouve beau, mais (le fameux «mais»)… Dès que je franchis la porte, dès que je sors de cette bulle, de cet espace où je peux laisser libre cours à mes pensées, je frappe un mur, un solide mur. C’est toujours là que je constate ce déchirant contraste, cette déchirante réalité que… vous êtes juste pas prêts!

D’un seul coup, tout ce temps à me requinquer, à me percevoir comme un homme normal et à me trouver désirable est ruiné par ces yeux qui ne veulent pas voir plus loin. Et le pire là-dedans, c’est que je vous comprends. J’ai grandi avec les mêmes modèles de beauté que vous, les mêmes conventions, les mêmes beaux acteurs qui passent à la télévision.

Depuis quelque temps, je me pose cette question: et si j’étais né sans handicap, aurais-je eu la même ouverture d’esprit par rapport à la diversité corporelle? Franchement, j’ai peur de la réponse…

J’ai été obligé de constater et de trouver le beau dans la différence, parce que je suis différent aussi.

Et si les personnes qui sont atteintes d’un handicap physique pouvaient être sexuellement attirantes, sans devenir des objets de fantasmes obscurs? Est-ce que ça se peut? La réponse est oui. Si, devant mon miroir, depuis mes 14 ans, j’ai pu apprendre à voir la beauté autrement, j’ose croire qu’il pourrait en être ainsi pour tout le monde. J’ose croire.

Oui, je me trouve beau et je n’ai pas honte de le dire, parce que ça n’a pas toujours été le cas.

À tous ceux et celles qui se ne trouvent pas beaux et belles devant le miroir, sachez que c’est en modifiant la perception que vous avez de vous-mêmes que vous apprendrez à vous accepter tels que vous êtes.

Je sais qu’il y a des gens ouverts, qui voient avec les yeux du cœur, et je remercie ces personnes d’exister. Il devrait avoir plus des gens comme vous, qui apprécient la variété des corps, qui arrivent à y voir du potentiel et qui veulent les découvrir.

Je rêve d’être convoité ou bien de convoiter sans craindre le pire. Pourtant, l’idée simple de flirter dans un bar m’apparaît comme un rêve inatteignable. J’aimerais jouer la carte de la séduction, mais je manque de pratique. J’aimerais qu’on dise de moi, en secret, qu’on me veut, qu’on désire apprendre à me connaître.

Donc, je me trouve beau, mais j’aimerais que la société ouvre ses horizons aux facettes multiples de la beauté. Exposons dans le monde entier les handicapés dans les magazines de mode, dans les défilés, à la télévision, dans la musique. Normalisons cette beauté.

Trouvons-nous tous beaux à notre façon.»

Matthy, 31 ans

Matthy Laroche (Le Petit Singe)

IG: @matthyroche

YOUTUBE: Le Petit Singe

 

 

À PROPOS       BESOIN D'AIDE       CONTACT       POLITIQUES

©BIEN AVEC MON CORPS / DESIGN PAR SCHMAK DESIGN

Share This