On en jase...

Les aspects positifs de la distanciation sociale

Mai 15, 2020

PAR LA GANG DE BAMC

Trouves-tu le confinement difficile, toi aussi? Après plusieurs semaines à la maison, on te propose de prendre du recul pour observer la situation d’un autre œil. Parce qu’il y a du bon dans tout… même la quarantaine! Voici quelques pensées pour t’aider à voir le bon côté des choses:

 

• Même pour ceux et celles qui continuent d’étudier ou de travailler, le fait de ne pas avoir à se déplacer représente du temps supplémentaire. Le temps habituellement passé en voiture ou dans les transports en commun peut désormais être consacré à tes activités préférées, à tes tâches dans le but de les terminer plus tôt ou simplement à dormir plus longtemps!

• Parce qu’on ne peut plus fréquenter les endroits publics, on se retrouve à faire les choses soi-même. Si tu aimes cuisiner, c’est l’occasion parfaite d’essayer de nouvelles recettes et de partager tes découvertes avec les autres grâce à tes réseaux sociaux. Si faire à manger n’est pas ton truc, la situation te permet tout de même de développer de nouvelles habiletés dont tu seras fier.ère! 

• Si les membres de ta famille et tes ami.e.s te manquent terriblement, c’est qu’ils occupent une place importante dans ta vie. On ne souhaite à personne d’être séparé de sa gang, mais cette période d’isolement te fait probablement réaliser à quel point ces gens te sont chers… et il y a de la beauté là-dedans.

• Les circonstances extraordinaires nous forcent à nous arrêter individuellement pour nous unir collectivement. As-tu remarqué que pour une fois, lorsqu’on demande à quelqu’un «comment ça va», on le pense réellement? Parce que le confinement nous affecte tous, on se sent plus près des autres. Si tu suis de près l’évolution de la situation dans les médias et que tu en discutes régulièrement avec ta gang, tu as probablement réalisé à quel point ces bouleversements nous rassemblent.

• Avec nos croyances qui sont ébranlées, notre mode de vie qui ne sera plus jamais le même et nos priorités qui changent, on se dirige vers l’inconnu. Te surprends-tu à parler de tes peurs, tes souhaits ou tout autre sentiment que tu gardais pour toi dans le passé? On s’ouvre davantage aux autres, parce qu’on sent qu’ils nous comprennent. Ce moment particulier dans l’histoire te permet d’approfondir encore plus tes relations avec ton entourage.

• Si tu as des boutons sans bon sens, que tes cernes descendent jusqu’en dessous de tes bras, que tes faux ongles sont à la veille de tomber et que tes sourcils ont fusionné en un très long monosourcil… Join the club! Après deux mois de confinement, on doit composer avec notre apparence «au naturel» et faire face aux désagréments occasionnés par le stress au quotidien. La bonne nouvelle? Tout le monde y passe… et avec le temps, on apprend à s’aimer comme on est, malgré nos petits défauts.

À PROPOS       BESOIN D'AIDE       CONTACT       POLITIQUES

©BIEN AVEC MON CORPS / DESIGN PAR SCHMAK DESIGN

Share This