5 bonnes raisons de jeter ta balance par la fenêtre (façon de parler, attention aux piétons!)

1.Le chiffre a même pas rapport
Se peser n’est même pas un bon indicateur de prise ou perte de poids! Le chiffre est influencé par une tonne de facteurs: le moment de la journée, la période du cycle menstruel, la consommation d’aliments salés, le manque de sommeil, certains médicaments, le gain musculaire résultant d’exercices, la santé digestive, la quantité d’eau bue dans la journée, etc.

2. Le chiffre varie… et c’est tout à fait normal
Un poids stable oscille généralement de plus ou moins 2-3 livres par jour!

3. Le chiffre peut affecter notre mood
Baisse de moral, perte de motivation, perception négative de soi… tout ça parce qu’on a décidé qu’un nombre X définit notre valeur?

4. Le chiffre incite à la comparaison
Sauf qu’à poids égal, deux personnes peuvent avoir une silhouette totalement différente.

5. C’est une perte d’espace inutile
Une bébelle qui te fait obséder sur une donnée qui n’a rien à voir avec ton identité, c’est une bébelle de trop! Achète-toi un beau tapis, une étagère pour ranger tes casques de bain ou une radio imperméable pour chanter sous la douche à la place!

POUR OU CONTRE?

Pour
En l’utilisant seulement pour être à l’affût d’une variation importante du chiffre, se peser peut nous faire prendre conscience de changements dans notre comportement.

Ex. on ne réalise pas toujours l’impact du stress au quotidien, mais lorsqu’il affecte notre appétit, le poids sur le pèse-personne peut servir de «reality check»

Contre
Le chiffre n’est pas un bon indicateur de prise ou perte de poids, car il est influencé par plusieurs facteurs: le moment de la journée, la période du cycle menstruel, la consommation d’aliments salés, le manque de sommeil, certains médicaments, le gain musculaire résultant d’exercices, la santé digestive, la quantité d’eau bue dans la journée, etc. Un poids stable oscille généralement de plus ou moins 2-3 livres par jour!

Le chiffre peut affecter notre moral, notre motivation et notre perception de soi de façon négative.

Le chiffre incite à la comparaison, même si à poids égal, deux personnes peuvent avoir une silhouette totalement différente.

Conclusion? Si tu choisis de te peser, utilise ce moyen de mesure comme un seul outil, car le chiffre sur le pèse-personne ne raconte qu’une partie de l’histoire. Remarque aussi comment tu te sens dans tes vêtements et si tes habitudes physiques ont changé, puisque le muscle pèse plus lourd que le gras. Évite de te peser plus qu’une à deux fois par mois pour ne pas accorder trop d’importance au chiffre.

 

Si tu souffres d’un trouble alimentaire ou que tu en as déjà souffert par le passé, débarrasse-toi de ton pèse-personne. Il est facile d’en faire une obsession et de lui accorder une valeur beaucoup plus importante qu’il ne le mérite.

À PROPOS       BESOIN D'AIDE       CONTACT       POLITIQUES

Share This